| Édition | Internet | Infographie | Animation & Son |

Un graphiste à distance, une contrainte ou un atout ?

Travaillant toute l’année devant notre écran d’ordinateur, nous échangeons quotidiennement plusieurs dizaines de fichiers et de emails avec nos clients qui sont souvent à l’autre bout de la France. Nous constatons régulièrement que travailler à distance via internet, permettait d’améliorer nettement le processus de production d’un support de communication.

En effet, tous les échanges d’information et de contenu devant passer par le « tuyau » du web, il est indispensable d’adopter une méthodologie de travail adapté. Cette contrainte permet finalement, de travailler plus efficacement que si tous les intervenants étaient dans la même pièce.

Dans la plupart des cas, dès lors qu’on réalise un document de communication, l’étape de conception du contenu du document est essentielle. Le fait d’être distant de son graphiste oblige le rédacteur à transmettre un contenu plus travaillé, plus réfléchi. Plus ce contenu sera abouti avant sa transmission, plus le temps de montage, de correction et de validation du document sera court.

À noter

Certains outils de gestion de contenu comme DIRECTGRAPHIC-XML, permettent de réduire considérablement le temps et le coût de réalisation de documents récurrents.
La phase de correction d’un document est parfois assez longue. L’utilisation de fichiers PDF permet de transmettre des demandes de corrections claires et traçables.

Astuce

L’outil « note », qui permet de laisser des messages reliés à des notes dans les pages d’un PDF, est très pratique.  Moins connus, l’outil « modification de texte » permet de rayer, de remplacer et d’ajouter du texte, il est également très utile :

  • Contrairement aux notes, lors de la transmission d’une correction de texte, l’outil « modification de texte »  évite les explications associées à la demande de correction d’où un gain de temps important et une garantie de ne pas retrouver des commentaires coulés, par erreur, par le graphiste, dans le document.
  • L’outil « modification de texte » permet également de se positionner avec précision dans le corps du texte (ce qui n’est pas le cas de l’outil note) et ainsi, évite toute erreur de localisation d’une demande correction.

Conclusion

Le processus de production d’un document de communication est parfois long et complexe. C’est la maîtrise de toutes les étapes de production et l’application méthodique d’un ensemble de règles simples qui permettront d’obtenir le meilleur document possible dans le délai le plus court possible et donc au meilleur coût.

Olivier Lemaitre
Graphiste – Responsable de Production
DIRECT GRAPHIC